La balance courante européenne n’explique pas la hausse de l’euro

Parmi les causses possibles de l’appréciation de l’euro par rapport au dollar au début du siècle, la balance courante fut évoquée. à tord.

En 2003 la balance courante européenne fut positive, soit +1% pour la zone euro. A l’inverse la balance courante américaine s’est dégradée, soit -5% du PIB. Cela est d’autant plus vrai qu’elle avait déjà été négative en 2002 (-4,7%) et en 2001 (-3,9%).

Un solde négatif, signifiant que l’économie n’équilibre pas son niveau d’investissement par son niveau d’épargne, incitant à une diminution de la monnaie concernée nous pouvons retenir l’évolution des soldes des deux balances des transactions courantes comme un facteur explicatif de l’appréciation de l’euro par rapport au dollar.Les effets réels dont rend compte cet indicateur étant considérés de moyen terme il faut en déduire que le solde négatif de 2002 ait joué sur le cours du dollar en 2003.